Sanford Taylor

L’orage, quelle qu’en fût sa nature, ravagea la Crique Fantôme. Il n’y avait aucune raison pour que le Shérif Annie Portman reste plus longtemps encore. Durant les semaines passées, les mines, tout comme la rivière, s’étaient asséchées. La plupart des gens se dirigeaient dorénavant vers Lost Angels ou Shan Fan. De plus, comme la Compagnie Bétaillère Morgan partait vers les “verts pâturages”  de Gomorra, la ville était quasiment vide. Elle réalisa que son tour était venu de partir.

Elle se tourna vers la jeune femme qui la suivait, collée à elle depuis que sa famille était morte durant l’orage.

“Lucy, je veux que tu ailles à Gomorra. Voyage avec une des caravanes Morgan afin d’être en sécurité. Lorsque tu seras arrivée à bon port, demande le Shérif Hunter. C’est un homme bon et il saura quoi faire avec un adjoint comme toi.”

Lucy protesta quelques instants, mais Annie lui promit de la retrouver à Gomorra dès qu’elle en aurait appris plus sur ce qu’il s’était passé à Soddum.

Annie monta en selle et fit route vers Soddum. La ville était dans un état encore pire que la Crique Fantôme. Les immeubles étaient détruits, la ville vide. Des traces de sabots récentes, dans la poussière des rues, lui confirmèrent que des voyageurs étaient passés il y a peu. Alors qu’elle était sur le point de repartir, elle entendit un appel provenant d’un des rares saloons encore debout. “B’jour, M’dame ! Vous n’pensiez quand même pas passer dans notre bonn’ ville sans vous humecter l’gosier, n’est-ce pas ?” lui dit l’homme. Il était relativement propre et bien soigné, mais Annie ne put s’empêcher de ressentir un certain malaise à son encontre.

Elle prit soin de détacher la sangle qui maintenait le pistolet dans son holster alors qu’elle faisait virer son cheval pour s’approcher du saloon. L’homme essuyait un verre à liqueur à son attention alors qu’elle approchait. Elle prit un siège et le laissa la servir. Tous deux restèrent silencieux un moment avant qu’il prenne la parole.SanfordTaylor

“Et qu’est c’qui amène l’shérif de la Crique Fantôme dans les ruines de Soddum ?” demanda-t-il finalement, s’étant auparavant présenté comme étant Sanford Taylor.

“La simple curiosité. L’orage a fait des ravages à la Crique, certes, mais il semble qu’il ait complètement ravagé Soddum.” Son esprit était embrumé. Était-ce la liqueur, ou autre chose ?

“Semblerait qu’il soit dangereux pour un shérif de voyager seul vers Soddum. S’peut qu’il y a des trucs pas clairs qui s’y cachent”. Annie ressentit immédiatement le danger et tendit la main vers son arme, qui n’était plus à sa place. Sanford la tenait, grimaçant. “Maint’nant, j’peux pas vous laisser aller raconter que vous m’avez vu ici, et, en plus… J’aime pas trop les forces d’l’ordre”.

Annie lutta pour trouver un moyen de s’échapper, mais, quand elle entendit le percuteur, elle sut qu’il était trop tard.

Sanford souriait alors qu’il récupérait l’étoile de la poitrine du shérif, la posant dans un sac où elle tintât contre d’autres. Il traîna le corps par l’arrière du saloon et le jeta dans la ruelle attenante, avant de retourner finir son verre. Il adorait déjà son nouveau clan.

 

 

Advertisements